Formation Continue >> Formations Transverses >> Tuteurs Travaux Publics

 

 

Programme de formation à la fonction tutorale dans les Travaux Publics

Le contenu pédagogique ci-joint est un référentiel commun à tous les formateurs des Tuteurs des Travaux Publics. Chaque formateur, en fonction du public à former pourra insister sur un thème précis, sans pour autant négliger les autres. Le dernier jour est réservé à la synthèse de la formation et aux partages d’expérience. C’est un jour d’échange

Les objectifs du tutorat

 

Personnaliser l’accueil d’un nouvel arrivant dans l’entreprise pour faciliter et réussir son intégration

Sécuriser ce nouvel arrivant dans les situations nouvelles qu’il rencontre, afin de lui donner confiance

Former et accompagner par l’acquisition de savoir et savoir-faire et évaluer son apprentissage

Aider le nouvel arrivant à envisager son évolution et son propre contrat de progrès, en fonction de la politique de l’entreprise et de la profession

L’aider par la patience, la présence et le sourire dans l’acquisition d’un réel savoir-être

 

Objectifs

 

Comprendre quel est le rôle du tuteur en entreprise

Identifier ses principales missions

Comprendre le contexte de l’exercice de la fonction tutorale

Etre capable d’adopter une aptitude pédagogique adaptée aux différents types de publics tutorés

 

Méthodes

 

Exposés, échanges, travail de groupe, partages d’expériences, études de cas, séquences filmées et débriefing…….

 

Moyens

 

Diaporama, transparents, video, jeux……..

 

Durée

 

4 jours (2+2 ou 3+1)

 

Programme : 1ère partie

 

 

Qu’est-ce qu’un tuteur ?

1 - les diverses acceptations du mot « tuteur »

2 - Le sens particulier donné au mot « tuteur » dans un contexte professionnel

 

Le contexte de l’exercice du tutorat

 

1 - les différents publics susceptibles d’être tutorés

→ Les jeunes en formation par alternance (sous contrats d’apprentissage ou titulaires d’un
      contrat de professionnalisation).

→ Les salariés entrants dans l’entreprise, diplômés ou non (CDI, CDD, intérimaires,….)

→ Les élèves de l’enseignement technique ou professionnel effectuant des périodes de formations en
     entreprises

→ Les demandeurs d’emplois effectuant des stages en entreprise dans le cadre de leur formation.

→ Les publics en situation d’insertion par l’économique et/ou issus des clauses d’insertion

→ Les publics en EMT (évaluation en milieu de travail)

2 - Les droits et devoirs des divers publics tutorés (contraintes réglementaires)

3 - Les relais, référents, réseaux internes et externes à l’entreprise

4 - La prise en compte, sans a priori, des profils personnels, sociaux et culturels

     (Problématique de l’insertion et du handicap)

5 - le chantier :

→ L’intégration dans l’équipe

→ La définition du savoir-être sur le chantier

→ Les relations avec l’environnement du chantier (voisinage, fournisseur…)

6 - L’entreprise

→ La politique d’intégration de l’entreprise

→ Les relations internes avec le personnel

→ Les relations avec la hiérarchie

 

Les missions du tuteur

 

1 - Accueillir, intégrer, aider, informer

2 - Accompagner, guider

3 - Former et évaluer

4 - Transmettre un savoir-faire et un savoir-êtres (expérimenté partageur)

5 - Encadrer dans la durée

 

Programme : 2ème partie

 

 

Comment mener à bien ces missions et accueillir le tutoré ?

 

1 - Connaître les objectifs et les modalités de mise en œuvre du tutorat dans l’entreprise ( établir avec sa hiérarchie un cahier des charges)

2 - Contribuer au développement d’une culture de prévention et de santé au travail (démarche QSE)

→ Livret d’accueil, prévention des risques, démarche QSE, témoignages, démarches sécurité de
       l’entreprise…

→ Présentation du message (voir annexe : outil d’aide au formateur)

→ Définir les attentes des clients de l’entreprise : objectifs, délais, développement durable …

3 - Identifier les attentes du tutoré et celles de l’entreprise

→ Entretenir une relation quotidienne avec le tutoré

→ Réaliser un débriefing quotidien : écoute de l’autre, remarques et conseil

→ Situer le rôle de chacun dans l’organisation de travail

→ Définir les attentes des clients de l’entreprise : objectifs, délais, développement durable…

→ Définir la relation au sein de l’équipe (avec les autres au quotidien) et entre les équipes d’un
      chantier (si le tutoré change d’équipe)

 

Prévention et sécurité

 

La culture QSE

 

Hors mis  la transmission de ces savoirs, la tuteur se doit de donner une dimension particulière à sa mission dans le cadre du développement de la culture QSE (qualité/sécurité/environnement).

→ Dans le domaine qualité :

Le goût du travail bien fait

Le respect des règles de l’art

Le respect du travail et des autres

La satisfaction du client

→ Dans le domaine de la prévention :

La nécessité de préserver son intégrité physique et celle des autres

Faire de la prévention des risques un objectif prioritaire

Se protéger, se prémunir afin de conforter sa vie professionnelle et sa vie privée

Garantir sa santé pour assurer demain à l’entreprise, à sa famille, à ses amis sa disponibilité, sa présence et sa joie de vivre

→ Dans le domaine de l’environnement :

Respecter ce qu’il construit pour les autres

Protéger dans ses actes quotidiens professionnels et privés son environnement

Combattre toute forme de nuisances pour lui-même et pour autrui

 

Le cas particulier d’un jeune inscrit dans un parcours de formation

 

1 -Les différents parcours de formation proposés

→ Les parcours ou les qualifications proposés

→ Les contrats d’apprentissage

→ Le contrat de professionnalisation

→ Le CDPI (via le travail temporaire)

→ Les stages en entreprises effectués par les élèves et les demandeurs d’emplois

→ La relation entre la mission tutorale et le type de contrat (définition du cadre d’accompagnement)

→ Les contrats faisant suite à une POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi)

 

2 - La définition et les intérêts de l’Alternance

→ L’accueil des personnes,

→ Les périodes externes de formation,

→ Le relais Centre de formation, Entreprise, Tuteur,

→ Le travail en partenariat avec le centre de formation et/ou l’école.

 

3 - Le travail en partenariat avec le centre et/ou le porteur du contrat de travail

→ Les livrets de suivi

→ La communication : relation tripartite - formateur - tuteur - tutoré (quand, fréquence, circonstances, où ?, avec quels supports ?)

→ Les réunions de synthèse ou bilan de fin de période d’alternance

→ Le suivi en entreprise :! Les interlocuteurs du centre (techniciens, généralistes…), les autres interlocuteurs travaillant en partenariat avec le centre.

 

4 - Connaître et utiliser le référentiel de la formation suivie avec le tutoré

 

Programme : 3ème partie

 

 

Le rôle pédagogique du tuteur

 

1 - Former

→ Définir les objectifs possibles à atteindre

→ Transmettre du savoir

→ Transmettre des savoir-faire et des savoir-être

→ Accompagner au quotidien

→ S’adapter au public

 

2 - Comment évaluer et suivre

→ Quand ? (périodicité, fréquence)

→ Où ? (En entreprise, en centre de formation)

→ Quoi ? (Savoir-faire et savoir-être)

→ Comment ? (quels outils)

La séquence pédagogique prévoir l’aide à la création d’un livret de suivi.

 

Programme :4ème partie

 

 

Quelques méthodes pédagogiques

 

1 - Les techniques d’animation courantes et adaptables sur un chantier

→ La technique participative

→ La technique directive

→ La responsabilisation

 

2 - Animer un face à face

→ La transmission d’un message et les systèmes de communication

→ Les aptitudes

 

3 - Simulations diverses, études de cas

 

Débriefing de la formation

 

1 - Echanges entre les participants

2 - Question / Réponses au formateur

 

Evaluation de la formation

 

 

CFA Géré par l'Association pour la Formation Professionnelle dans le Bâtiment et les Travaux Publics de la Moselle (AFO-BTP Moselle)